Vous êtes ici

Les métiers de l'auto

Les formations

Le commerce et la réparation automobile

Avec 330 000 salariés et 95 000 entreprises, le secteur du commerce et de la réparation de voitures constitue le cœur de la branche des services de l’automobile.

Les métiers de la vente évoluent fortement du fait des nouveautés technologiques mais également des modes de consommation qui changent. Un vendeur doit connaitre les évolutions qui touchent le véhicule (nouvelles motorisations hybride par exemple) mais doit également s’adapter au mode d’achat des clients qui s’informent d’abord par internet et privilégient de plus en plus l’utilisation de véhicules partagés (entre particuliers ou auprès d’entreprises spécifiques).
Les concessions diversifient leurs offres en développant leur activité de vente de véhicules d’occasion et en proposant des offres de financement, contrats de garantie, contrats de maintenance, assurances, conciergerie et conseils fiscaux (pour les entreprises). 

Les métiers techniques de la maintenance et de la carrosserie-peinture sont également impactés par ces évolutions. La généralisation de l’électronique, les habilitations nécessaires pour intervenir sur les véhicules électriques ou hybrides, requièrent des équipements et des formations spécifiques qui font que les mécaniciens sont de plus en plus techniciens, analysant les pannes à travers un ordinateur appelé valise de diagnostic. Le parc vieillissant, les besoins d’entretiens et de réparations en mécanique classique restent importants. 

16,3 % des salariés ont moins de 25 ans (11,3 % dans les autres secteurs d’activité) et le commerce et la réparation de voitures enregistre un fort taux d’apprentissage. 

Vidéos