L’alternance, une voie d’excellence vers l’emploi

Avec plus de 130 titres et diplômes, du CAP au titre d’ingénieur - une insertion de 65% des apprentis 7 mois après la fin de leur formation - 88% des personnes formées en CQP embauchées à la suite de leur formation - l’alternance est la voie privilégiée d’accès aux métiers des services de l’automobile, du camion, de la moto et du vélo.

Destinée aux jeunes de 16 à 25 ans, l’alternance permet de : 

Avoir un enseignement tourné vers la pratique :
Environ 25 % du temps est passé en centre de formation et 75 % en entreprise, ce qui permet de développer des compétences en situation réelle.

Avoir une ou plusieurs premières expériences :

Celles-ci seront ensuite valorisées dans votre CV pour trouver plus facilement un emploi, à l’issue de la formation.
A noter : 52.5 % des contrats en apprentissage et 66 % des contrats de professionnalisation se transforment en embauche dans l’entreprise d’accueil.

Avoir une rémunération pendant ses études : 
Le contrat de professionnalisation, comme le contrat d’apprentissage donnent droit à un salaire pendant toute la durée de la formation.
Etre accompagné dans son projet professionnel :
Le centre de formation vous aide dans votre recherche d’emploi et dans votre orientation.

 

À l’issue des formations, vous êtes prêt à travailler dans le métier choisi, et grâce à l’alternance, votre insertion est facilitée. 

L’alternance est faite pour moi : 

  • J’ai envie d’autonomie
  • Je suis prêt à m’investir dans mon métier comme dans mes études
  • Je souhaite pratiquer mon métier et entrer dans la vie active

Les + de l’alternance : 

  • Des formations adaptées au marché du travail ;
  • Des compétences acquises par la pratique ;
  • Un salaire qui permet d’intégrer la vie active ;
  • Un accompagnement professionnel et pédagogique par les CFA ; 
  • Une meilleure insertion dans le secteur.

Un contrat, une formation, un salaire et un emploi à la clé.

Les formations en alternance : 

  • 21 diplômes au niveau V (CAP, CQP), 
  • 15 niveau IV (bac professionnel, mention complémentaire, CQP) 
  • 6 au niveau III et plus (BTS, CQP).
  • 2 au niveau II et I (licence pro, maitrise, ingénieur).

Il existe deux modalités de formations par alternance : 

    

 

Pout tout savoir sur l’alternance, les aides, la carte étudiant des métiers, évaluer votre salaire en cliquant ICI.

Chiffres clés :

Chiffres généraux :

  • 58 100 jeunes en formation : 
  • 31 000 sous statut scolaire,
  • 5 100 contrats de professionnalisation, 
  • 22 000 contrats d'apprentissage.
  • 400 établissements de formation subventionnés
     
  • 43 CFA pilotes en réseau (accompagnement pédagogique et financier)
  • 65 % des apprentis ont été embauchés à la suite de leur formation en 2016
     
  • 61,3 % des apprentis s’insérant dans l’automobile le sont sous la forme d’un CDI

Parmi les salariés de la branche : 

  • 5,6 % sont des alternants
  • 19,1 % sont âgés de 15 à 24 ans.

IRP Auto, partenaire de votre alternance : 

Le groupe IRP AUTO accompagne les jeunes salariés apprentis ou en contrat de qualification durant leur apprentissage.

Les prestations qui vous sont proposées spécifiquement :

  • IRP Auto APASCA pour les vacances et loisirs (aides pour les activités culturelles, sportives et vacances sportives avec l’UCPA ou Village Vacances),
  • Soutien financier dans le cadre du passage du permis de conduire (auto ou moto).

Pour en savoir plus, veuillez consulter directement le site IRP AUTO.

Témoignages :

Aurore, 23 ans, technicienne automobile

Aurore, technicienne automobilePourquoi avoir choisi la mécanique automobile ?
Je n’ai pas du tout de famille qui travaille dans la mécanique mais j’avais des copains qui bricolaient sur leur scooter. J’ai essayé et je me suis rendu compte que ça me plaisait bien de démonter. 
J’ai fait un stage d’initiation en mécanique au sein de l’Aforpa et ça m’a bien plu. Je me suis alors inscrite en CAP mécanique. J’ai ensuite enchaîné en Bac professionnel mécanique puis un CQP TEAVA (Technicien expert après-vente automobile).

Pourquoi avoir choisi l’alternance ?
J’ai repris mes études à 18 ans et je n’aurai pas continué sans l’alternance. Avec l’alternance, on apprend beaucoup plus, on voit plus de choses en entreprise, même si on a des cours pratiques au CFA. En entreprise, on touche à tout et je pense que ça m’a beaucoup aidé.

Comment voyez-vous votre avenir dans le secteur de l’automobile ?
A l’issue de ma formation, mon patron me reprend dans son entreprise en CDI, pour le seconder. Parallèlement, j’aimerai faire une formation pour devenir réceptionnaire.
J’aime toucher à tout et cette formation de réceptionnaire me permettra d’être plus polyvalente. J’aurai également plus de choix par la suite pour trouver un travail.
En mécanique on évoluera toujours, il y a toujours des nouvelles technologies. Si on est intéressé, on ne peut pas s’ennuyer dans ce métier.

Un conseil pour réussir dans ce secteur ?
Je conseillerai de suivre un cursus en apprentissage. L’apprentissage permet d’évoluer plus rapidement et en plus on est rémunéré. Il faut aussi être très rigoureux dans notre travail, car on a un patron qui nous suit et on ne peut pas faire n’importe quoi.

Rechercher une formation

Rechercher un établissement